Le péché des Korrigans

Pour vous défaire du mauvais tour d’un Korrigan, il vous suffit de lui offrir une coupe et de la partager avec lui !

Nous vous proposons donc une carte de cidre et de boissons locales destinée à conserver votre chance et votre bonheur, en voici un extrait : 

Perlé de Guillevic

Des bulles très fines qui dansent dans une robe jaune pâle nimbée de reflets verts.

Se déguste de préférence en apéritif dans une flûte ou en accompagnement de desserts.

Cidre Artisanal de Colpo

Une fois la mousse blanche retombée, il laisse place à des chapelets de fines bulles qui renforce l’éclat de sa robe dorée.

Cidre Artisanal « TERROIRS » de Lizio

La mousse fugace et frémissante s’estompe pour laisser apparaître une robe dorée, le premier nez en révèle tout les arômes.

Cidre Bio Atelier « LA PEPIE » de Pluherlin

Une belle mousse qui s’efface pour laisser la place à un cordon de bulles. Sa robes dorées aux reflets automnales ne trompe pas. Son nez est intense et frais. On y retrouve des arômes de pommes fraîchement cueillies, légèrement boisées.

Jus de pomme Bio « LA PEPIE » de Pluherlin

Le jus de pomme de l’Atelier La Pépie est le préféré des plus jeunes Korrigans. C’est un assemblage de pomme acidulées et douces qui met en appétit les plus espiègles comme les plus sages. Le plus c’est qu’il est pur jus, il n’y a ni ajout de sucre ni ajout d’eau, à consommer sans modération.