Aux alentours

Vous êtes idéalement situés entre terre et mer. Vous êtes en effet à 30 kms du Golfe du Morbihan, reconnu pour ses paysages originaux et naturels, mais aussi en plein cœur des landes de Lanvaux, forêt pleine de magie et de secret. Au détour de vos ballades au sein des forêts vous découvrirez peut-être des dolmens, menhirs, points d’eau ou tout autre lieu enchanté. Avec de la chance peut-être rencontrerez-vous des korrigans dans leur milieu naturel…

Ces petits êtres, dont la Crêperie est emplie, s’amusent aux détours des chemins et jouent des tours pendables à tous ceux qui leur manquent de respect et qui les dérangent. Ils proposent des défis à qui sera suffisamment audacieux pour les relever. Si vous parvenez à vous défaire de cet épineux problème vous aurez le droit à un vœu, selon la tradition.

Vous pourriez aussi les apercevoir de nuit pendant les douces soirées d’été. Ils dansent souvent au clair de lune, rythmés par les étoiles.

A VOIR AUSSI


« l’homme celte » de Gérad Voisin

Le musée d’art contemporain « La Peupleraie »

En plein air, dans l’espace de la Peupleraie sont réunies 10 sculptures réalisées par des artiste de renommée internationale.

Ce jardin est en accès libre.

 

   La fleur de Momcilo Milovanovic


Le musée et le mémorial des parachutistes S.A.S

Pendant la seconde guerre mondiale, Plumelec fût le théâtre d’évènements tragiques. Dans la nuit du 4 au 5 juin 1944, des parachutistes SAS, sous les ordres du Lieutenant Marienne, sautent au-dessus de Plumelec quelques heures avant le débarquement allié près du moulin de la Grée. Le caporal Bouëtard fût tué par l’ennemi. Il est le 1er mort de l’opération Overlord. Une croix a été érigée au Halliguen à l’endroit où il a été tué. Le moulin de la Grée, situé à 166 mètres d’altitude, offre une vue imprenable sur la vallée de la Claie. Il a été tranformé en musée qu’il est possible de visiter. Renseignements au 02 97 42 24 27.

Pour accéder au moulin de la Grée, vous empruntez l’allée de la France Libre inaugurée en 2009. Une fois près du moulin, vous pourrez vous recueillir devant le mémorial des parachutistes S.A.S. tués en Bretagne. Après la visite du site de la Grée, vous pouvez  vous rendre au cimetière de Plumelec sur la tombe du colonel Bourgoin, chef des résistants du secteur qui a voulu reposer près de ses compagnons d’armes. Pour terminer cette visite d’une page importante de l’histoire de Plumelec, vous pouvez vous rendre au petit village de Kérihuel qui se situe après Cadoudal (à droite après le pont). Kérihuel fût le théâtre d’un massacre de 18 personnes le 12 juillet 1944, un monument des fusillés rappelle cet épisode tragique.


 

Le chemin de croix de Callac

57 statues en granit grandeur nature composent le chemin de croix de Callac. Certaines pèsent près de deux tonnes. Réalisé dans les années 1950 sur l’impulsion de l’abbé Binard et grâce au travail acharné des habitants, le site comporte également une réplique de la grotte de Lourdes, une chapelle, trois croix, une esplanade et un puits.


L’église Saint-Maurice à Saint-Aubin

Au bourg de Saint-Aubin, l’église Saint-Maurice
présenterait les plus belles sablières du Morbihan
réalisées au 16e siècle par les frères Nivet. Ces
sculptures sur bois en haut-relief délivrent un
message divin, où des créatures fantastiques
côtoient les hommes et leurs péchés. L’église est
ouverte toute l’année.

 

Fontaine Saint-Melec
Piscine municipale